50 nuances de Grey (avocate de n'importe quoi)

De Like That
Aller à : navigation, rechercher

Il paraît que les chefs étoilés, les critiques gastronomiques apprécient, aussi, des plats simples tels une assiette de pâtes avec un filet d'huile d'olive. Il arrive à des couturiers de renom de porter des t-shirts et des jeans.
Alors quand je vois ce snobisme des internautes qui s'improvisent critiques littéraires, cinématographiques, gastronomiques ou autres, pour cracher sur tout ce qui ne sort pas d'un esprit réputé perturbé et jouer les intellos par la même occasion... Ahahahahahahahahahaha, ces (im)postures sociales...
On peut aimer la musique classique, les musiques du monde et Britney Spears. Elles ne sont pas exclusives, les unes des autres.
On peut aimer "Voyage au bout de la nuit" et apprécier "50 nuances de Grey".